WAAM Cosmetics | Qui sommes-nous ? | Contactez-nous : 01 69 45 43 60
FREE SHIPPING over 45€ *

1 Parfum WAAAAW acheté = 1 étui offert !

Les huiles végétales

Les huiles végétales

Vous vous posez sûrement des tonnes de questions à propos des huiles végétales, et nous sommes conscients qu’il est parfois difficile de faire le tri parmi l’abondance d’informations disponibles sur Internet. C’est pourquoi, dans ce dossier, nous répondons à toutes vos interrogations !

Après la lecture de ce dossier, vous serez incollables sur le sujet ! ????

 

Qu’est-ce qu’une huile végétale ?

 

Eh oui, cela peut paraître être une question simple… mais il n’est pas toujours facile de définir précisement ce qu’est une huile végétale. Nous sommes donc là pour vous aider !

Tout d’abord, vous vous en doutez sûrement, une huile végétale est un corps gras. Ce corps gras est extrait d’une plante oléagineuse (plante dont les graines, fruits, ou noix contiennent des lipides).

Une huile végétale peut être utilisée dans différents domaines : en cuisine, comme combustible (par exemple, dans une lampe à huile), mais aussi et de plus en plus dans le domaine des cosmétiques.  

Car oui, une huile végétale n’est pas réservée à la cuisson de vos bons petits plats ! Lorsqu’elle est également riche de nombreux bienfaits pour votre peau et vos cheveux.

 

Comment savoir si mon huile végétale est de qualité ?

 

Au premier abord, cela peut paraître compliqué de bien choisir son huile végétale. Lorsque vous parcourez les rayons d’un magasin ou que vous scrollez sans cesse votre page web à la recherche de la meilleure huile végétale, les questions fusent dans votre esprit n’est-ce pas ?

Comment savoir si cette huile est de qualité ? Une huile est-elle de qualité même si elle n’est pas certifiée biologiquement ? Que signifie « extraite par pression à froid » ? etc. Autant de questions auxquelles il est parfois difficile de répondre, mais ne vous inquiétez pas ! L’Équipe WAAM vient à votre secours pour éclaircir vos idées ! ????

 

La meilleure manière de repérer une huile végétale de qualité est de se fier à son mode d’extraction. En effet, 2 méthodes subsistent principalement mais une seule permet vraiment de conserver toutes les propriétés et bienfaits de l’huile végétale. Nous vous laissons deviner laquelle ! ???? (rires).

 

 

 

Voici donc les 2 méthodes possibles pour l’extraction d’une huile végétale :

 

-     L’extraction par pression mécanique à froid : Agréé par les organismes de certification biologique, il s’agit du meilleur mode d’extraction. L’huile est pressée à froid pour en conserver toutes les propriétés.

 

-     L’extraction industrielle (par solvant) : Cette méthode respecte moins la matière première. Elle permet d’avoir des rendements plus importants car elle permet d’extraire plus d’huile qu’en utilisant la méthode d’extraction par pression. Cependant, ce processus altère malheureusement les propriétés et bénéfices de l’huile.

 

Comme vous l’aurez sûrement deviné, il est nettement préférable d’acheter une huile végétale extraite par pression à froid. Généralement un peu plus chère, la qualité est réellement meilleure. De plus, les propriétés étant préservées, on observe alors plus facilement les effets de l’huile végétale appliquée sur la peau ou/et les cheveux.

 

J’ai déjà vu les mentions « huile vierge » et « huile extra-vierge » … Qu’est-ce que cela signifie ?

 

Une huile peut être qualifiée comme étant vierge lorsqu’elle est végétale et issue d’une seule et unique pression à froid. C’est également une huile qui n’a subi aucun traitement et qui ne contient pas d’additifs.

Pour qu’une huile soit extra-vierge, il faut que son taux d’acidité soit inférieur à un certain seuil. Par exemple, pour une huile d’olive, le taux d’acidité doit être inférieur à 1%.

Généralement, on parle plus souvent d’huile vierge que d’huile extra vierge. Quoi qu’il en soit, une huile n’est pas obligée d’être extra-vierge pour être de qualité supérieure. Les huiles vierges font parfaitement l’affaire !

 

 

 

Quelles sont les différences entre huile végétale, huile essentielle, huile minérale et macérât huileux ?

 

 

Oh la la ! Il est parfois difficile de s’y retrouver avec tous ces termes n’est-ce pas ? Pas de panique ! l’Equipe WAAM est là pour vous aider ! ????

 

Comme vous avez pu le lire au début de l’article, une huile végétale est un corps gras issu d’une plante oléagineuse. L’huile végétale et le macérât huileux sont souvent confondus. En effet, la distinction pouvant être faite est minime. Le macérât huileux est en fait obtenu en faisant macérer un végétal dans une huile vierge, puis en filtrant le résultat obtenu. L’ingrédient principal du macérât est donc l’huile ayant servi de support, cependant le macérât huileux n’est pas, à proprement parler, une huile végétale.

 

Passons désormais à l’huile essentielle. Celle-ci est un extrait de plante aromatique. Riche de nombreux bienfaits pour la santé lorsqu’elle est de qualité, l’huile essentielle est très régulièrement utilisée en aromathérapie. Cependant, il est nécessaire de prendre quelques précautions avant de l’utiliser et de respecter certaines contre-indications. Premièrement, le mode d’application le plus adapté va dépendre de l’huile essentielle dont il s’agit. Il est donc nécessaire de bien se renseigner avant toute utilisation. Ensuite, les huiles essentielles ne doivent jamais être injectées. Il faut également éviter une application autour des yeux et de leurs contours. Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées par les femmes enceintes, et elles sont fortement déconseillées pour les enfants. Elles sont également toxiques pour nos chers amis les animaux ! Les huiles essentielles doivent donc être utilisées avec précautions.

 

Pour finir, il nous reste encore un type d’huile à définir : l’huile minérale. C’est un mélange obtenu grâce à la distillation de certains combustibles fossiles. L’huile minérale a longtemps servi dans le secteur de l’éclairage. Elle n’est PAS adaptée à un usage cosmétique ou alimentaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Huile végétale et maternité : Est-ce compatible ?

 

Tandis que l’utilisation d’huiles essentielles reste majoritairement déconseillée lors de la maternité, l’usage d’huiles végétales ne peut être que bénéfique pour maman et bébé !

 

Pendant la grossesse : les huiles végétales vont être riche de nombreux bienfaits ! Elles vont permettre de :

-          Combattre la peau sèche,

-          Prévenir les vergetures,

-          Calmer les irritations cutanées

-          Calmer la sensation de brûlure.

 

Après la naissance : L’utilisation d’huiles végétales va permettre, après la grossesse, de prendre soin de la peau de maman & de la peau de bébé !

 

 

Elles seront dont très utiles pour maman…

-          Pour cicatriser les crevasses et notamment éviter les crevasses aux mamelons dues à l’allaitement

-          Pour éviter les cheveux secs

 

& très utiles pour bébé également ! Elles vont permettre de :

-          Nourrir la peau de bébé

-          Calmer les brûlures, irritations cutanées ou érythème fessier

 

En bref, aucune contre-indication quant à l’utilisation d’huiles végétales durant la maternité, bien au contraire ! ????

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Utiliser de l’huile même si j’ai la peau grasse ?

 

Oui, oui et oui ! On ne le répètera jamais assez. Vous avez peut-être tendance à penser qu’une peau grasse est le résultat d’une peau nourrie en abondance, et donc que l’utilisation d’huile, sur votre visage par exemple, ne ferait qu’empirer la situation n’est-ce pas ?  En réalité, c’est tout le contraire ! L’aspect surgras de votre peau n’est pas dû à un excès de nutrition, mais plutôt à un manque de nutrition. Et là vous vous dites sûrement « Mais non, impossible ». Eh bien si !

 

Votre peau manque de nutrition et se sent alors obligée de sécréter davantage de sébum pour combler ce manque. C’est pourquoi votre peau devient grasse. Il convient alors de réguler la sécrétion de sébum, et pour cela rien de tel que les huiles végétales. Elles viendront nourrir votre peau en douceur et vont également lui permettre de se rééquilibrer naturellement.

 

Le petit + : L’huile de Jojoba est votre meilleure amie ! Parfois appelée « Or des Incas », c’est l’huile la plus proche du sébum humain. Elle est composée à 80% d’Omega 9 et est réputée pour réguler efficacement la production de sébum des peaux grasses. N’hésitez donc pas à l’utiliser pour vous démaquiller par exemple. Votre peau vous dira merci !

 

Comment conserver mon huile végétale ?

 

Pour bien conserver vos huiles végétales, il est nécessaire de les laisser dans un endroit à l’abri de la lumière et de la chaleur. Vous pouvez aussi les converser au réfrigérateur, cependant attention ! N’oubliez pas que certaines huiles sont très sensibles aux variations de température et se solidifient au contact du froid (comme l’huile de Coco par exemple). Si cela a été le cas pour vous et que vous ne savez plus comment récupérer la texture d’origine de l’huile, sachez qu’il vous suffit juste de les laisser réchauffer à température ambiante.

N’oubliez pas que tous ces conseils de conservation fonctionnent, cependant rien ne vous sera plus utile que votre nez ! Si vous sentez qu’une odeur désagréable et un peu forte se dégage de votre huile, cela veut dire que votre huile doit être jetée, et ce même si vous l’aviez conservé comme il fallait !

 

 

 

 

 

 

Devrais-je me démaquiller à l’huile végétale ?

 

Exit les démaquillants en tout genre, souvent peu adaptés aux peaux sensibles. Optez sans aucun doute pour le démaquillage à l’huile végétale.

Le démaquillage est une étape essentielle, même pour une peau non maquillée. Cela peut paraître absurde, pourtant le démaquillage ne sert pas uniquement à enlever le maquillage de la journée. Le démaquillage permet d’assurer la propreté de la peau, d’éliminer les cellules mortes et de permettre à la peau de respirer en évitant l’obstruction des pores et l’apparition de boutons.

Notez que se démaquiller à l’huile est idéal. En effet, l’huile végétale étant un corps gras, elle permet de retirer efficacement le maquillage même waterproof.

Mini routine démaquillage :

-          Lavez-vous les mains.

-          Appliquez quelques gouttes d’huile sur le bout de vos doigts ou sur un coton. Massez votre visage.

-          Rincez à l’eau clair.

Le petit + : L’huile de Jojoba, de Pépins de Raisin ou encore d’Avocat sont idéales pour le démaquillage !

 

Quelle(s) huile(s) végétale(s) utiliser selon mon type de peau ?

 

Pour les peaux mixtes à grasses, la priorité est de réguler le sébum, qu’il soit présent sur la zone T ou sur l’ensemble du visage. Pour cela, rien de tel que l’huile de Jojoba, reconnue comme étant l’huile la plus proche du sébum humain. Mais certaines autres huiles ne sont pas en reste ! L’huile de Noisette, de Macadamia ou encore de Sésame sont également de très bons régulateurs de sébum. Il est à noter que ce sont des huiles sèches et donc ne laissant pas de film gras. Elles sont de plus non comédogènes. Les peaux mixtes à grasses vont les adorer !

 

Les peaux sèches, quant à elles, ont besoin d’être intensément nourries. Elles ont donc besoin d’huiles riches. C’est là qu’interviennent de fabuleuses huiles aux pouvoirs extrêmement nourrissants : l’huile d’Avocat, d’Argan ou encore de Baobab sont de vraies petites merveilles en terme de nutrition. Elles sont idéales pour préserver l’hydratation naturelle de votre peau et lutter contre son vieillissement.

 

Les peaux à imperfections, demandent, elles, encore plus d’attention ! Si votre peau est à tendance acnéique par exemple, sachez que les huiles adaptées aux peaux grasses le sont aussi pour les peaux à imperfections. De plus, grâce à leurs vertus purifiantes et cicatrisantes, l’huile de Nigelle et l’huile de Calophylle sont d’incroyables combattantes face à vos armées de boutons !

Par la suite, rien de tel que d’appliquer de l’huile de Busserole pour atténuer les tâches d’hyperpigmentation et cicatrices laissées par les boutons.

FAQ

Sur Instagram, nous vous avions demandé de nos poser vos questions relatives aux huiles végétales afin que nous puissions y répondre par la suite. Eh bien ce jour est arrivé ! Après avoir, ci-dessus, fait le tour des questions généralistes, nous allons désormais répondre à chacune de vos questions. Bien entendu, pour des questions de respect de la vie privée, les pseudos ne seront pas mentionnés.

 

  1. Peut – on les utiliser en étant enceinte ?

Bien sûr ! L’utilisation d’huiles végétales durant la grossesse est même conseillée pour préserver l’élasticité de la peau et lui apporter tout le soin nécessaire.

 

  1. Est-ce nuisible d’en mettre «  trop » ?

Aucun risque ! La particularité des huiles végétales WAAM est qu’elles sont 100% pures et naturelles. De ce fait, même une application abondante ne comporte aucun risque.

 

  1. Quelles huiles sont réellement photosensibles ?

Les huiles essentielles sont photosensibles et doivent être utilisées avec prudence. 

 

  1. Peut-on continuer les bains d’huiles en ayant les cheveux colorés ?

Sur cheveux colorés, le bain d’huile ne sera que plus bénéfique. En effet, les cheveux colorés/décolorés ont souvent tendance à se dessécher, notamment à cause des produits chimiques utiliser pour dénaturer leur couleur. Ainsi, le fait de réaliser des bains d’huiles permettra de limiter les dégâts !

 

  1. Peut-on faire des bains d’huile après avoir fait une coloration au henné ?

Bien sûr ! C’est même vivement recommandé. Eh oui, pourquoi faire une coloration naturelle si c’est pour ensuite ré-encombrer ses cheveux avec des produits néfastes ? N’hésitez donc pas à réaliser une multitude de bains d’huiles sur vos cheveux, ceux-ci n’en seront que plus heureux !

 

  1. Pourquoi je ne supporte pas l’huile de pépins de raisins ? (/ autre huile)

L’huile de pépins de raisin a un indice de comédogénécité compris entre 1 et 2. Elle est autrement considérée comme étant peu comédogène. Cependant, chaque peau est différente et peut réagir différemment aux produits. Si vous constater une réaction anormale de votre peau par rapport à tel ou tel produit nous vous conseillons de cesser de l’utiliser.

  1. Est-ce que les huiles étouffent les cheveux si le temps de pause est trop long ?

Pas d’inquiétude ! Les huiles étant 100% pures et naturelles, il n’y a aucun risque d’étouffement des cheveux. Les huiles vont pénétrer la fibre capillaire. Celle-ci va absorber uniquement la nutrition dont elle a besoin. Vous pouvez même dormir avec votre bain d’huile, cela leur fera même le plus grand bien ! Cependant, n’oubliez pas de les rincer, au risque de vous retrouver avec une friteuse sur le crâne ! (rires)

 

  1. Combien de temps dois-je laisser poser un bain d’huile ?

Il n’y a pas de timing précis à respecter. Cependant, pour que les huiles aient le temps de pénétrer vos cheveux, il est préférable de laisser poser les huiles au moins 45min.

 

  1. Quelle est la meilleure huile pour faire disparaître les taches brunes ?

L’huile de Busserole et l’huile de Calophylle sont vos meilleures amies !

 

  1. Quelles huiles sont compatibles avec la grossesse ?

Toutes les huiles végétales 100% pures et naturelles sont compatibles avec la grossesse. En revanche, nous déconseillons fortement l’utilisation d’huiles essentielles.

 

  1. Les huiles végétales WAAM possèdent-elles une date de péremption ?

Les huiles végétales WAAM se conservent en général 6 mois après leur ouverture. Toutefois, comme pour tout produit naturel, fiez-vous à votre nez ! Si vous détectez une odeur forte & désagréable, cela signifie que votre huile végétale n’est plus apte à être utilisée.

 

  1. A quel moment de la journée est-il préférable d’utiliser les huiles végétales sur la peau ?

Les huiles végétales sont bénéfiques à différents instants, notamment :

-          Lors du démaquillage : N’hésitez pas à vous démaquiller avec l’huile végétale pour un démaquillage efficace et en douceur !

 

-          Après le démaquillage : Comme soin nourrissant avec une bonne nuit !

 

 

-          Avant le maquillage : Incorporez quelques gouttes d’huile végétale au sein de votre crème de

jour hydratante pour nourrir votre peau avant d’attaquer une longue journée !

 

 

 

  1. Est-ce que chauffer une huile végétale lui fait perdre ses propriétés ?

Les huiles végétales sont composées d’acides gras. Lorsque ceux-ci se dégradent, l’huile perd alors de ses propriétés. L’une des causes de la dégradation des acides gras est la chaleur. C’est pourquoi nous déconseillons de chauffer vos huiles végétales. Vous risqueriez de perdre les bénéfices de leur utilisation !

 

  1. Quelles huiles utiliser selon mon type de cheveux ?

Les bénéfices d’une huile varient selon son application. En effet, même si les huiles végétales sont adaptées à tous les types de cheveux, chaque huile a son « domaine de prédilection ». Certaines sont plus adaptées aux cheveux gras, d’autres aux cheveux secs, ou encore aux cheveux fins… Il est donc nécessaire d’identifier son type de cheveux afin de proposer à sa crinière des soins adaptés.

 

Voici quelques exemples :

 

 

Types de cheveux

 

 

Huiles à utiliser

 

Cheveux secs

 

 

Huile de Coco, huile d’Argan, huile de Chanvre

 

Cheveux gras

 

 

Huile de Jojoba

 

Cheveux cassants/ chute de cheveux

 

 

Huile de Ricin, huile de Moutarde

 

Cheveux fins

 

 

Huile de Ricin, huile d’Avocat, huile de Neem

 

Cheveux épais/ difficiles à discipliner

 

 

Huile de Coco, huile d’Avocat

 

Cheveux bouclés/frisés/crépus

 

 

Huile de Brocoli, huile de Karité

 

Cheveux à faible porosité

 

 

Huile de Jojoba, huile d’Olive, huile d’Avocat

 

Cheveux à faible porosité

 

 

Huile de Ricin, huile de Carapate

 

 

 

 

 

 

  1. Quelle huile faut-il appliquer sur les vergetures ?

Appliquez de l’huile d’avocat pour limiter de l’apparition de vergetures, notamment pendant la grossesse par exemple. Vous pouvez également l’appliquer même si les vergetures sont déjà installées. L’huile de Baobab peut aussi s’avérer efficace.

 

  1. Ma peau/ mes cheveux ne tolèrent pas l’huile de Coco. Quelle huile prendre pour la remplacer ?

Il arrive parfois que certaines chevelures et certaines peaux soient intolérantes à l’huile de Coco. Conséquence ? Cheveux secs et peau sèche.

 

  1. Sommes-nous obligés de mélanger les huiles avec d’autres produits avant de les utiliser ?

Rassurez-vous chères clientes, les huiles végétales WAAM peuvent tout autant être utilisées seules qu’être incorporées dans vos recettes cosmétiques DIY !

 

 

L’équipe WAAM espère avoir répondu efficacement à vos questions les plus posées ! ????

N’hésitez pas à consulter nos recettes DIY pour trouver de nombreuses idées d’utilisation de ces petites merveilles que sont les huiles végétales !

Related Posts:

Commentaire

Nom : *
E-mail : * (Not Published)
Website : (Site url with http://)
Commentaire : *