C'est le printemps !
C'est le printemps !

Les nouveaux réflexes à adopter pendant le confinement pour préparer les beaux jours.

LE MAG

LES NOUVEAUX RÉFLEXES À ADOPTER AU PRINTEMPS


PAR VIRGINIE KOERFER

Les journées rallongent, le soleil nous réchauffe doucement. C’est le moment de prendre soin de soi, de dynamiser le corps et l’esprit. On adopte de nouveaux réflexes pendant le confinement pour préparer les beaux jours.

ON CHANGE DE ROUTINE DE SOIN

Pendant l’hiver, on a protégé notre visage avec des soins riches en corps gras, parfaits pour renforcer le film hydrolipidique face au froid et aux intempéries. Avec l’arrivée des beaux jours, les crèmes à la texture riche ont tendance à se liquéfier sous l’effet de la chaleur, et à faire briller la peau. On opte donc pour une texture plus light mais gorgée d’actifs hydratants.
Pour une peau mixte à grasse, les textures gel sont parfaites, et peuvent être enrichies en actifs matifiants.
Les peaux sèches, elles, gagnent en confort avec les émulsions hydratantes.

Pour perdre un peu plus vite son teint d’endive, on peut ajouter une goutte d’huile essentielle de carotte dans une huile végétale adaptée au type de peau, que l’on applique le matin ou le soir. Si on préfère un effet tenseur ou lissant, on troque la carotte contre une goutte d’huile essentielle de bois de rose ou de géranium.

ON BOOSTE NOS CHEVEUX

Vos cheveux sont secs et ternes ? Faites un bain d’ huile d’avocat ultra nourrissant, ½ heure sur cheveux normaux, une nuit sur cheveux très secs et frisés. Lissez mèche à mèche les longueurs sans approcher le cuir chevelu, puis optez pour un shampooing sans sulfate, plus respectueux de la fibre.
En cas de chute, on ajoute à l’huile végétale de moutarde, deux gouttes d’huile essentielle de Bay de Saint Thomas, puis on masse doucement le cuir chevelu. Ce cocktail relance la circulation sanguine et stimule la pousse des cheveux.

ON SE FAIT UN TEINT "GLOWY"

Envie d’une peau lumineuse et fraîche ? Optez pour un teint travaillé tout en transparence pour laisser passer la lumière.
Après avoir appliqué la crème de jour, on tapote un anti-cernes sur les zones à corriger (cernes, ailes du nez, imperfections…). On mélange ensuite sur la main une goutte de sérum hydratant et un peu de fond de teint fluide. On applique le mélange à l’éponge pour un résultat léger et frais. On termine en tapotant un peu de blush crème couleur pêche (il convient à toutes les couleurs de peau), sur le bombé de la pommette. On peut aussi créer une « eau de teint », un façon de déposer un voile de couleur sur la peau.
On dépose au creux de la main un peu de lotion hydratante gélifiée sur laquelle on tapote un pinceau à blush imprégné de poudre libre. On applique sur le visage avec des mouvements circulaires pour un effet joli teint.

ON FAIT UNE MINI DETOX

Notre corps a besoin d’éliminer la fatigue de l’hiver et de se dynamiser.
Selon les principes de la médecine chinoise, le printemps est la saison du foie. Alors on fait une cure facile, jus de radis noir chaque matin, pour drainer le foie et la vésicule biliaire.

Autre option, la cure de jus de citron.
Pendant 21 jours, on boit chaque matin le jus d’un demi citron, avec de l’eau tiède. Le citron est alcanisant, il agit sur l’acidité présente en excès dans l’organisme, à cause du stress, des médicaments, de la cigarette, mais aussi due à la consommation de viande, sucre, céréales… L’eau tiède, elle, relance l’activité des intestins.


Grâce à l’auto-massage, on « désencrasse » le foie en le massant avec le plat de la main (côté droit sous les côtes), avec un mélange d’huile végétale et dhuile essentielle de carotte ou citron (6 gouttes d’huile végétale + ½ goutte d’huile essentielle).

PENDANT LE CONFINEMENT

On profite de cette période sans précédent pour faire une pause.
Loin de notre frénésie quotidienne, on prend du temps pour soi, en s’initiant à la méditation, en faisant de la danse ou quelques mouvements de yoga chaque jour. On réapprend à ne faire qu’une seule chose à la fois. On se reconnecte à ses sensations avec un exercice simple : en position du lotus ou assis sur une chaise, dos droit, pieds posés à plat, on respire les effluves d’huile essentielle de cèdre, distillées sur un coton posé sur une coupelle ou dans un pot pourri.

Au quotidien, on crée une ambiance chargée de bienveillance dans la maison, en utilisant l’huile essentielle de géranium dans un diffuseur ou sur un coton placé dans la pièce à vivre.

ON RESPIRE EN PLEINE CONSCIENCE

Sur le lit, au réveil, on inspire tranquillement puis on expire d’un coup sec. On recommence une dizaine de fois, pour dynamiser les organes et le sang, restés en stagnation horizontale pendant la nuit.
On élimine les toxines et le système digestif est prêt à affronter la journée.

Le soir on privilégie une respiration relaxante.
Allongée, on expire plus longtemps que l’on inspire, comme si on soufflait doucement pour éteindre une bougie. A renouveler une dizaine de fois.

Merci à Alina Moyon, Aromathérapeute www.almaconsult-paris.com

Posté le : avril 24, 2020
Publié le : Blog
Auteur : MARYAM KEITA

Laissez votre commentaire

check Product added to compare.